oui oui cette phrase circule pour les fondues de chaussettes, à tout va !

Pour mon voyage en Ecosse (début mars, voyez comme je suis à l'heure sur mon blog) où je pensais  qu'on se gèlerait les pieds, je m'étais dit qu'une jolie paire de chaussettes bien chaudes pour se balader soit en ville soit dans l'appartement (ça pèse moins lourd et prend moins de place dans une valise cabine qu'une paire de pantoufles) serait la bienvenue ...

Depuis des lustres je voulais tricoter les "Inglenook", avec son joli motif de torsades, voilà chose faite :

P1120234

P1120235

P1120244

P1120236

modèle Inglenook d'Adrian Bizilia, 65 g Cascade Heritage 5637, aig 2mm, taille 38 (S)

ces chaussettes sont construites en "Toe up" c'est à dire qu'on les commence par les orteils :

mes modifications :

- j'ai utilisé de la laine plus fine que préconisée, histoire de pouvoir enfiler mes chaussures , tout de même

pour les talons :

- j'ai commencé les talons au 16ème rang de la 4ème répétition de la grille

- j'ai repris la méthode du Fish Lips Kiss Heel pour les talons, une méthode de rangs raccourcis déjà utilisée dans mes chaussettes tricotées pour clore 2016...

- j'ai tricoté en jersey pendant 2,5 cm au dessus du talon avant de reprendre la grille au dos de la jambe.

vu le temps de ces derniers jours mes chaussettes tiennent mes pieds bien au chaud, car en avril ne te découvre pas d'un fil !

Passez un bon week-end et couvrez vous encore, ça caille!

*************