Je ne sais pas si vous vous êtes déjà photographiées avec un pull assorti à vos chaussettes et bien ce n'est pas si simple, surtout quand on est raide comme un balais comme moi!

Aussi quelle idée de se tricoter des chaussettes qui ne pourront qu'aller qu'avec un seul pull je vous le demande! Et bien c'était pour répondre à une idée de RILILIE, oui encore elle, qui a lancé un KAL (Knit Along) le revampKal sur ses modèles en général. Un KAL un peu différent car c'est un jeu et qui dit jeu, dit petits cadeaux ;-).

Règle du jeu : tricoter un de ses modèles au choix durant ce Kal soit tel que, soit en s'y inspirant. Il se trouve que j'avais un peu d'avance sur la chose car même en phase de tests j'y avais mis mes petites touches personnelles donc pas trop d'inspiration sur le coup et puis finalement, je me suis dit qu'une petite paire de chaussettes assorties à son dernier modèle de pull "Orza" ça ferait l'affaire...

Il se trouve que dans le fil de discussion sur Ravelry, lorsque j'ai émis l'idée, Rililie était en train de se tricoter une paire aussi; donc je lui ai interdit de me montrer quoi que ce soit, histoire de rester indemne de ses inspirations car elle est trop forte dans le domaine et c'est très difficile de l'égaler...

P1090408

P1090410

P1090413

P1090433

P1090437

P1090441

P1090436

P1090440

modèle "My favorite sock pattern reloaded" de Rililie, Holst garn Coast,5 g de Kingfisher, 3 g de Robins egg, 3 g de Dove, 6 g de Harbour et 22 g de Quill, aig 2 mm

modèle qui commence par les orteils avec la technique de judy's magic cast on

c'est ma première paire de chaussettes tricotées de cette façon là !

Mes modifications :

- j'ai donc utilisé le point de Beaufort ainsi nommé par Rililie dans son pull Orza, pour le dessus du pied uniquement, le dessous est en jersey rayé,

- j'ai modifié le jeu de rayures afin qu'elles arrivent jusqu'au départ du talon.

- je n'ai pas changé de couleur pour tricoter les côtes.

J'avais commencé avec 4 aiguilles et là c'était la crise, j'avais l'impression de manipuler un hérisson, donc au 3ème rang j'ai pris mes aiguilles circulaires et là ça a filé comme sur des roulettes donc pour la 2ème chaussette j'ai continué dans la foulée... Je n'ai même pas eu le syndrôme de la 2ème chaussette bien au contraire car tricoter en terrain connu, c'est nettement plus rapide !

Je pense que je vais récidiver mais pas tout de suite, pourtant c'est le tricot qui ne pèse pas lourd et que l'on peut emporter partout...