quand j'ai vu la version de cet Afmaëli chez Claire, j'ai totalement craqué!

sauf que je n'avais pas du tout la même laine ni les mêmes couleurs qu'elle dans mon stock, mais de la laine islndaise tout de même achetée à Avignon, chez Cami-Li.

oui, oui chez nous dans le sud on trouve une qualité de laine islandaise : la Plötulopi qui se présente en espèce de galette, le fil est très peu tordu, donc assez fragile mais il suffit de raccorder les 2 morceaux en les frottant un peu entre eux quand la laine casse.

P1050745

P1050746

P1050748

P1050750

P1050754_2

modèle Afmaëli,  laine Plötulopi 177 g bleu nuit (1432), 18 bleu clair (1053), 16 g bleu moyen (1431), aig n°4, Taille S

mes petites modifications (certaines involontaires attention!) :

- je n'ai utilisé que 3 couleurs  en tricotant de temps à autres un rg de ce bleu nuit tellement beau !

- j'ai tricoté la frise du bas du pull du garçon en inversant (involontairement) 2 rgs,

- j'ai tricoté l'empiècement du jacquard sans avoir fait les manches auparavant (et en prenant un cable de mes aiguilles circulaires plus long) : j'ai donc fait un montage provisoire au crochet du nombre de mailles que j'aurais dû obtenir si j'avais tricoté la manche avant (dans mon cas = 50 mailles par manche). Une fois l'empiècement achevé j'ai repris les mailles des manches sur une aiguille circulaire et j'ai tricoté chaque manche en descendant vers le poignet à raison de 8 fois 2 diminutions tous les 13 rgs. Avec ce système, le début du jacquard est beaucoup moins tendu que lorsque l'on doit rajouter les manches déjà tricotées à l'empiècement,

- au niveau du col je n'ai pas fait les 6 derniers rgs de jacquard (je n'aimais pas le motif, mais peut-être qu'avec mes  2 bleus cela aurait été joli), je les ai tricotés en uni et en me trompant sur les avant dernières diminutions de la grille  au lieu de tricoter *2 m ensemble, 3 m end*, j'ai tricoté *2 m ensemble, 2 m endroit*

- je n'ai tricoté que 5 rgs de côtes 1/1 et rabattu les 76 ou 78 mailles...

Ce pull est ultra léger (211 g) et chaud et souple juste ce qu'il faut pour la saison. La laine est vraiment très spéciale à la fois douce et un peu gratouillante au niveau du cou, mais le pull est en fait très agréable à porter car tout souple...

Voilà je crois que je suis calmée pour un petit moment avec le tricot islandais, même s'il me reste de la laine et que j'ai encore quelques envies ...