... ne te découvre pas d'un fil !

c'est l'histoire d'une fille qui doit partir au Brésil dans quelques jours et qui s'est dit que c'était impensable de partir avec un manteau sur le dos, parce qu'à son avis, sortir d'un aéroport alors qu'il fait +30°C (oui juste  40°C degrés d'écart avec les tempréatures qui avoisinnent les -15°) à l'ombre avec un manteau, c'est plutôt désagréable et ensuite elle en fait quoi la fille, de son manteau, hein?

alors elle file chez le machand de vêtements de sport du coin pour prendre un coupe-vent vêtement de pluie et une petite polaire, et là oh! horreur! toutes les polaires qu'elles voient sont dans des couleurs "pétardes" qu'elle ne portera jamais...  et plantée devant le rayon elle reçoit un coup de fil de Romy :

"- allo maorie ?

- oui?

- Ici Romy Fallmasche! t'aurais pas oublié que t'avais dans tes tiroirs depuis peu "mariana" , tu sais le magnifique cône de smarkande que MARIE t'a offert sous le sapin, et bien tu pourrais lui faire sa fête car là , elle fait une crise de jalousie parce que tu regardes ces vulgaires trucs en bouteilles de plastique recyclé alors qu'elle (la fille de luxe) n'attend qu'une chose c'est d'aller se balader autour de la terre ! franchement t'as pas honte?

-Ok, je m'incline je sors de là et dis-lui que j'arrive, bon note en passant que le timing va être serré !"

la fille rentre chez elle, fait son échantillon et évidemment recalcule tout : elle se rend compte qu'elle doit faire une taille L pour avoir une taille S en largeur et rajouter des rangs, bref elle a tout noté, mais c'est encore au brouillon et ça attendra son retour !

P1020047

P1020053

P1020054

P1020056

P1020061

modèle Romy, 330 g samarkande en double "mariana",  aig n°4,

la fille est très contente de sa polaire de luxe en laine et soie!

Je te remercie MARIE pour ce superbe cadeau vite transformé (et il m'en reste pour le tricoter avec de l'alpaga...), oui je reconnais, j'ai carburé la dernière maille a été rabattue 8 jours plus tard...

j'avoue qu'après, j'ai eu un petit flottement, et maintenant qu'est-ce que je fais (j'appelle les copines pour me calmer...), c'est malin, tu pars dans une semaine et tu mets quoi sur tes aiguilles (j'ai rarement des encours.. mais des millions de choses dont j'ai envie et un stock énorme...), un truc qui va attendre ton retour , un truc que tu peux tricoter dans l'avion (j'y compte bien 11 heures de vol il faut avoir de quoi s'occuper) ? un truc vite fait...

ben va préparer ta valise ce sera plus efficace et ranger les choses qui traînent depuis des lustres!

até breve!